Le Cégep Beauce-Appalaches adhère à l’Alliance Sport-Études

Le Cégep Beauce-Appalaches devient la première institution collégiale de Chaudière-Appalaches à se joindre à l’Alliance Sport-Études.  À compter de l’automne 2018, les athlètes pratiquant des sports de haut niveau liés à une cinquantaine de fédérations sportives pourront bénéficier d’un encadrement qui facilitera leur réussite et leur persévérance scolaire et sportive.  Ils auront le choix d’étudier dans l’un des trois campus du Cégep, à Saint-Georges, à Sainte-Marie ou à Lac-Mégantic.

Le Cégep Beauce-Appalaches assure l’encadrement pédagogique des étudiants-athlètes de ses programmes sportifs depuis nombre d’années.  Il souhaite mettre son expertise au service d’athlètes évoluant dans d’autres sports ou à un niveau plus élevé.  « Nos conseillers et nos aides pédagogiques individuels sont très au fait des ajustements d’horaire et des mesures nécessaires pour favoriser la réussite d’étudiants-athlètes, mentionne la directrice des études du Cégep, Lison Chabot.  Ils sauront assurer le suivi scolaire des athlètes qui nous seront référés par l’Alliance ».

« Nous sommes très heureux que le Cégep Beauce-Appalaches se joigne à nous, mentionne le directeur général de l’Alliance Sport-Études, Sébastien Fyfe.  Nous avons très hâte de collaborer avec le personnel et les enseignants du Cégep pour que les étudiants-athlètes puissent développer leur plein potentiel scolaire et sportif ».

Le Cégep Beauce-Appalaches comblera un vide sur la rive sud puisqu’aucun collège n’est membre de l’Alliance Sport-Études entre Victoriaville et Rimouski.  « Les athlètes de haut niveau doivent souvent quitter leur milieu pour participer à diverses compétitions, ajoute madame Chabot.  Notre association avec l’Alliance leur évitera d’avoir aussi à s’expatrier pour la poursuite de leurs études collégiales.  Nous pensons être en mesure, à moyen terme, d’accueillir une dizaine d’athlètes.  Nous serons fiers d’être associés à leurs performances sportives mais aussi à leurs succès scolaires puisque leur taux de réussite dépasse largement celui de l’ensemble des étudiants ».

La région Chaudière-Appalaches regorge d’athlètes qui ont fait leur marque.  Il suffit de penser à la hockeyeuse Marie-Philip Poulin, à la skieuse Marie-Michèle Gagnon, à Julie Labonté en athlétisme et au jeune Eliot Grondin qui s’est qualifié pour les Jeux Olympiques en snowboard cross à 16 ans seulement.  L’association entre le Cégep Beauce-Appalaches et l’Alliance Sport-Études contribuera à assurer leur relève.

Lison Chabot et Sébastien Fyfe